Nouveau mémoire
Accueil » Finance » Gestion d’un portefeuille action

Gestion d’un portefeuille action

Mémoire finance  : gestion d’un portefeuille action

[sociallocker]

[/sociallocker] Chapitre  1 Rendement d’un portefeuille

I Rendement d’un titre

II Rendement d’un portefeuille

1 Définition d’un portefeuille

2 Rendement d’un portefeuille

Chapitre 2 Risque d’un portefeuille et Attitude de l’investisseur face au risque

I Risque d’un portefeuille

1 Mesure du risque

2 Risque d’un portefeuille

3 Prévision du risque

II Critère du choix en situation d’incertitude

1 fonction d’utilité / Aversion au risque

2 Fonction d’utilité et approche moyenne variance

Chapitre 3 Diversification moyen de réduction du risque d’un portefeuille

I Diversification au niveau de la combinaison des titres

1 Diversification et corrélation

2 Diversification et taille du portefeuille

II Détermination des portefeuilles efficients et construction de la frontière efficiente

1 Présentation du modèle de Markowitz

2 Algorithme de la ligne critique

3 Modèle à indice de Sharpe

Chapitre 4 Introduction de l’actif sans risque

Partie II Application du modèle moyenne variance sur la BVMT

Chapitre 1 Présentation du marché financier Tunisien

I Rôle du marché financier

II Organisation du marché financier

1 Historique

2 Structure du marché financier

Chapitre 2 Application du modèle moyenne variance sur la BVMT

I Collecte des données

II Estimation des rendements et de la matrice variance covariance

1 Estimation des rendements

2 Estimation de la matrice variance-covariance

III Présentation du modèle

VI Analyse des résultats

1 Résultats mensuels

2 Analyse des résultats mensuels

3 Résultats annuels

4 Analyse des résultats annuels

Au cours des dix dernières années, on a assisté à un renversement des perspectives au niveau de la gestion de portefeuille. Au lieu de considérer le portefeuille comme étant une somme d’éléments, c’est le portefeuille lui-même qui est devenu l’élément de base, les interrelations entre ces composantes prenant autant d’importance que la qualité intrinsèque de chacune d’entre elles.

La théorie moderne de gestion de portefeuille action

Forgée au début des années cinquante par Harry Markowitz, elle sera reprise, développée et surtout conduite jusqu’à son application pratique par W.Sharpe et par d’autres dans la fin des années soixante. C’est pour la première fois que Markowitz et ses successeurs s’attaquaient à une rationalisation complète de tous les problèmes de gestion de portefeuille et construisaient une théorie globale où rien apparemment n’était laissé dans l’ombre.

Partant d’une définition simple et irréfutable de tout investissement : ce qu’on peut attendre comme rentabilité pondérée par la probabilité que cette attente soit comblée, la théorie moderne de gestion de portefeuille réussit à ne pas lâcher ce fil tout au long du chemin qui mène à la construction à tout moment du portefeuille qui convient le mieux aux objectifs définis à la fois en terme de rentabilité et de sécurité d’obtenir cette rentabilité.

Dès le départ donc, sont annoncés les trois passages obligés du métier de gestion de portefeuille à savoir :

L’obligation de définir, de quantifier même la rentabilité et le risque de chaque investissement potentiel.

L’obligation de comparer tous ces investissements possibles pour construire des portefeuilles qui combinent d’une façon optimale les caractéristiques de leurs composantes (rentabilité optimale, risque minimal)

L’obligation enfin de choisir parmi les portefeuilles possibles celui qui a la meilleur couple rentabilité-risque tout en convenant aux objectifs de rentabilité-risque du client.

Ainsi sont définis trois tâches bien distinctes dont on donnera les noms en anglais :

Security analysis.

Portfolio analysis.

Portfolio selection.

Nous allons dans la première partie de ce mémoire, aborder ces différentes tâches de leurs points de vue théoriques. En effet nous aborderons le calcul de rendement d’un titre et d’un portefeuille par la suite quantifier leurs risques et enfin traiter le problème de sélection de portefeuille et la politique de diversification que peut mener un investisseur afin d’assurer une performance au niveau de sa gestion de portefeuille qui sous-entend la conciliation entre l’objectif rendement et l’objectif risque. Nous parlerons dans ce dernier chapitre de la diversification au niveau de la combinaison des titres ainsi que de la diversification temporelle.

Quant à la seconde partie, elle consistera à l’application de toutes les approches théoriques présentées, notamment celles qui modélisent la diversification et la sélection de portefeuille efficient, sur le marché boursier tunisien et de dégager les éventuelles limites à cette application.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*